Découvertes

Le Café Mokoji

11 mars 2019

L’envie irrésistible de quelque chose de différent et de nouveau !
J’ai donc fait entièrement confiance à mes amis, habitués d’une adresse coréenne à Bordeaux!

Un samedi soir (avec réservation) nous voilà en direction du Café Mokoji, 45 Rue du Pas-Saint-Georges.
Le lieu est sobre , petit et chic à la fois.

On commence par un apéritif coréen, on est prévenu « c’est original » , je voulais de la nouveauté ça tombe bien. C’est un « Makgeolli » servit dans un bol, d’aspect laiteux, ça ne fait pas rêver de prime abord. Au gout, c’est un peu comme du vin blanc, avec du perrier et un peu de lait… étrange oui, mais pas mauvais!
On a goûté, les Raviolis frits fait maison servit avec une salade de choux légèrement pimentée et acidulée (Entendez par légèrement ; « Bordel de cul c’est épicé », mais sur une carte ça fait mauvais genre!) & le « Dakgangjung » du poulet frit avec des cacahuètes servit avec du navet mariné. C’était vraiment raffiné et très bon!

Pour le plat principal , tout avait l’air bon c’était tellement difficile de choisir !
J’opte pour le « Jeyuk Dopbab » du porc pimenté , oignons, champignons, carottes, riz et salade. Je suis mise en garde « C’est vraiment pimenté » (de quoi me sentir vivante !).
Les copains choisissent le « Japchae Dopbab » des nouilles de patates douce, du riz du boeuf haché et mariné, oignons et des légumes variés (possible de l’avoir en version Veggie) & le « Daeji Bulgogi » le Porc mariné à la sauce Bulgogi, ce plat ci était vraiment délicieux (même si j’ai adoré le mien!)

En mangeant ,on a bu du « Chamisul Soju » , c’est l’alcool de base en Corée, relativement fort en goût (« relativement » .. c’est comme « légèrement » .. hein !). C’est un alcool de riz comme le Saké, mais qui est complété avec de l’amidon de patate, de blé, d’orge ou de patate douce avec un ajout de sucre pour lui donner un goût plus doux.

Nous voilà au dessert, j’avais entendu parler de la « Crêpe coréenne » (fourrées au sucre brun, à la cannelle et fruits à coque avec une boule de glace au potiron)! Mais, le Café Mokoji n’en fait plus, parce que le temps de préparation était trop long pour les clients (environ 20 minutes), il existe bien des versions « toute prête » mais ils ne trouvent pas ça bon, alors ils ont préféré la retirer de la carte! Eh oui, tout ce qui est fait là-bas est maison, un gage de qualité !

On teste donc le « Bingsu aux Châtaignes » (il existe aussi aux haricots) , c’est une purée de châtaignes sucrée , sur de la glace pilée finement et du lait concentré sucré maison. Dépaysement assuré!!

Il y aussi d’autres desserts, moins Coréen, mais tout aussi bon , comme les cookies, les cakes citron, ou le banoffee !

Au final, une superbe expérience culinaire, un accueil chaleureux où l’on prend le temps de tout vous expliquer, une cuisine maison avec des produits de qualité fait dans le respect de la cuisine coréenne!

Je suis conquise !

Vous aimerez aussi