Lifestyle

Une page se tourne

14 janvier 2019

Ça aurait fait 7 ans.

 

Je vois souvent passer cette citation « si une relation dure plus de 7 ans elle durera toute la vie  » mouais…

Il y a 7 ans, 2 ours ont débuté une aventure sans savoir où ça allait mener « sans pression » puisque 900 km les séparés et des vies trépidantes. Un week-end a Lille, un autre a Bordeaux , une nuit en congrès, quelques jours par ici…
Jusqu’à ces mots, ceux qu’aucun d’eux ne pensait dire un jour, ces petits mots qui ont un sens et qui donnent une autre valeur à la relation.
Pas de couple mais un « truc », notre truc, rien qu’à nous. S’ouvrir peu à peu et avoir de plus en plus envie de ces moments ensemble, de se retrouver, de penser à l’avenir.
2 ours sont tombés amoureux. Ont fait tomber de nombreuses barrières, suffisamment pour présenter les amis, la famille et surtout prendre la décision de vivre ensemble.

2015, 3 ans et demi plus tard de relation à distance, d’au revoir sur le quai de la gare, de retrouvailles intenses, de nuits au téléphone (et de jours aussi), des petits mots glissés dans la valise ou collés sur le frigo.
Il était venu ce moment, imaginé, rêvé, idéalisé, celui de vivre ensemble.

On me demande souvent comment la ch’ti que je suis est arrivée à Bordeaux, et même aujourd’hui je réponds encore « par amour ». C’était une grande décision de quitter le Nord, mais c’était un mal pour un bien; couper le cordon, oser, prendre des risques, sortir de la zone de confort.. et le retrouver lui, pour avancer ensemble.

La vie à 2, H24, ça change !
Mais chaque moment était apprécié. Réaliser la chance de vivre cela, de l’avoir trouver, d’aimer et d’être aimé.
Le bonheur.

6 ans plus tard, amoureuse plus que jamais je ne m’attendais pas à ça.
Ça?


La rupture. La séparation. La fin. Le vide. Le manque. L’absence. La descente aux enfers. La douleur. La tristesse. Le mal a l’état pur. Ne plus sentir son cœur battre. Ne plus avoir le goût de rien. Ne rien comprendre. Etre dans le brouillard. Le flou total.
Le début du tunnel, sombre et froid. Faire d’abord du sur place comme s’il allait revenir. Mais ce comportement c’est sombrer, perdre pied, se noyer.

Petit à petit sortir la tête de l’eau (je dirai même décider de sortir la tête de l’eau), faire un état des lieux, et se pendre en main.. enfin ! C’était long, mais c’est un processus personnel qui prend le temps qu’il faut.

Ça aurait fait 7 ans, ce mois ci.
Une année de passée sans lui, sans lui comme je l’avais toujours imaginé, pas vraiment seule non plus mais sans lui.
Il s’en est passé des choses durant cette année, et aujourd’hui je sais que c’est terminé je sais que cette histoire d’amour appartient au passé.
J’ai travaillé sur moi, j’ai avancé, j’ai compris que si je ne vivais pas ma vie personne ne l’a vivrait pour moi.
Tomber pour mieux se relever et aller plus loin que ce qu’on aurait imaginé.

Aujourd’hui j’ai conscience du chemin fait et de celui qu’il reste encore à faire.
Ce blog c’est le résultat de tout ça, bien-sûr qu’il est d’abord l’occasion pour moi de vous partager les bonnes adresses, les bons plans, les sorties, mais pour moi c’est aussi un exutoire, l’occasion de mettre à plat le bilan de cette année et de lâcher « mon boulet » pour avancer.

J’espère sincèrement que certain(e)s d’entre vous pourront se retrouver à travers ces mots, pour avancer à votre tour. Je sais bien que quand notre monde s’écroule, rien, aucun mot ne peut nous aider.. mais petit à petit ça fait du bien de savoir qu’on est pas seul(e), que d’autres ont pu vivre des choses similaires et s’en remettre (aussi difficile à croire au début ).

Aujourd’hui je vais fermer une dernière fois la porte de notre maison, jeter un dernier coup d’oeil sur le passé et sur notre vie. je ne l’oublierai pas, et ces années feront partie de ma vie, mais aujourd’hui ma vie reprend, juste pour moi..
Au revoir Poirier !

 

Vous aimerez aussi