Lifestyle

Mon Phare

6 novembre 2018
  • Mon repère dans la nuit, dans l’ombre, dans les ténèbres, dans les tempêtes.
    La lumière bienveillante, celle au bout du tunnel, celle qui guide quand on pense que l’on est perdu. La lumière rassurante de celui qui voyage à la découverte du monde ou de lui-même.

Un tatouage , j’en ai toujours eu envie, mais jamais osé et surtout je ne voulais pas aller à l’encontre de l’avis familial.
Mais cette année.. vous savez.. « l’année de l’aventure », puisque rien ne se passe comme prévu.. puisque j’ai cette impression que ma vie m’échappe, j’ai décidé de la reprendre en main. De vivre. De décider.. !

Alors on y va..
On ?
Oui on, elle est moi. Mon phare, ma doudou, mon amie depuis 18 ans.

Elle que j’aurai aimé avoir comme soeur. Elle avec qui je buvais mes premières karmeliets , elle avec qui je bois les Irish coffee aujourdhui. Elle qui me ramène les pieds sur terre. Elle avec qui je peux faire pipi dans les wc publics. Elle avec qui je pleure de rire. Elle a qui je me confie. Elle avec qui je regarde les téléfilms niais de noël avec thé et plein de cochonneries à grignoter . Et tout ce qui ne se dit pas ..
Avec qui d’autre partager cela qu’avec elle !

Le jour-j je ne faisais pas la maligne! C’est même moi qui suis passée première pour être sûre d’aller jusqu’au bout , et de ne pas partir en courant ni laisser le stress monter .
Alors , voilà on y est , le phare est dessiné sur ma cheville, j’entends l’appareil et le « bzzzzzz » , je regarde droit dans les yeux Ma doudou.

On y va? Oui ! Mon dieu j’ai dit oui, ça y est j’ai décidé de reprendre ma vie en main, sur le moment je ne sens pas la douleur. Et puis certaines zones sont sensibles et je sers fort les dents mais je ne chouine pas. Un petit coup de chaud m’envahit, une petite pause (l’excuse pour manger du chocolat.. ) et on termine. Et voilà , il est la . A vie. Oui ça fait mal mais j’ai l’impression qu’à côté de ce que je vis ces derniers mois ce n’est rien, et puis avoir mal c’est être en vie ..
C’est à son tour. On chante, on parle, on rigole.. ce n’est pas son premier mais elle aussi serre les dents !
Une petite séance photo, et voilà 2h plus tard c’est fait, on sort avec le sourire, et la promesse d’en refaire un dans 18 ans.

Aujourd’hui, je ne regrette rien. À chaque fois que je le regarde je prends une bouffée de confiance , et j’espère qu’il me fera toujours cet effet !

Merci à Lucie, une professionnelle au top, que je recommande vivement si vous avez envie de franchir le pas, vous pouvez la retrouver à Lille (et dans d’autres villes comme Marseille il me semble) .

Vous aimerez aussi