Voyage

Un Week-End à Chartres

6 mai 2019

Il y a quelques mois Camille & Agathe, du blog 2 filles 1 match m’ont invité à venir avec elles découvrir la ville de Chartres. Je ne connaissais pas, et j’étais pleine d’a priori.. et finalement c’est une très bonne surprise, et de belles rencontres.. Je vous raconte !

Départ depuis Paris, où je retrouve Camille, Agathe, et Manon (une « matcheuse » du blog 2 filles 1 match) , on part en Peugeot (prêtée par la marque), direction Chartres ! On découvrir le planning, jusque là nous ne savions absolument rien du programme!!! Pour faire simple, je pars donc en week end dans une ville que je ne connais pas, avec des filles que je ne connais pas, sans savoir ce que je vais faire, si ça ce n’est pas « partir à l’aventure », je ne sais pas ce que c’est !

On passe d’abord par l’Odyssée , le plus grand complexe aquatique de France (la plus grande rivière à courant d’Europe, 2 bassins olympiques, une piscine à vague extérieure, etc etc) pour commencer avec un moment de détente.

L’occasion de faire connaissance, car si j’avais déjà croisée Camille, je ne connaissais pas vraiment Agathe et Manon. Heureusement le courant est passé de suite.

On part découvrir notre logement pour les 2 prochaines nuits. Un meublé tourisme Manoury City Break.  Une petite pépite à deux pas du centre ville de Chartres!
La déco est tellement jolie; c’est sur on va être bien ici.

C’est déjà l’heure de filer au restaurant où Aude, responsable communication de l’office du tourisme de la ville nous attend!
Rendez vous chez Les Feuillantines, une première soirée au top avec une hôte adorable qui nous a fait beaucoup rire, autour d’un menu délicieux !

22h, direction la Cathédrale de Chartres. Visite de la crypte à la bougie , je vais vous avouer tout de suite; c’est mon coup de cœur du week end, vous allez comprendre pour quoi !

Nous sommes accueillis par Gilles, il nous allume nos cierges et nous demande de nous mettre dans la peau des Pèlerins du Moyen Age qui arrivaient de loin, et découvraient la Cathédrale pour la première fois. On rentre par le nord, nous descendons dans l’obscurité, et marchons lentement (pour ne pas éteindre les flammes). L’histoire de cette Cathédrale est passionnante, et parfaitement narrée par notre guide (un personnage lui même qui vit pleinement ce qu’il nous raconte). On apprend qu’il n’y a aucun tombeau sous nos pieds, qu’ici, c’est un peu le « royaume de Marie », et que même si « nous y sommes les bienvenus, nous ne sommes pas chez nous ».
J’ai beaucoup aimé cette façon de voir les choses, après tout quand on n’est pas chez nous, on fait peut être plus attention à ce qui nous entoure.. à méditer !

On remonte « vers la lumière », nous sommes toutes captivées par les anecdotes racontées avec beaucoup d’humour et de douceur (oui oui c’est possible).

La sensation quand on arrive dans la cathédrale, à la lueur de nos bougies, c’est une impression d’immensité et pourtant on ne voit pas grand chose. Il y a fort probablement une atmosphère différente la nuit, l’impression d’être dans une forêt avec des arbres qui se mêlent, entre calme et protection (étonnant hein? ) c’est comme si on était dépassé mais bien à sa place (je suis surprise d’écrire cela, il faut savoir que je ne suis pas une grande amatrice d’églises, et pourtant, j’ai adoré ce lieu dans la pénombre, c’est … déconcertant ce que l’on pouvait y ressentir..)

Gilles a su nous porter dans son univers, dans sa façon de voir les choses, et nous les transmettre. Plus que religieux c’était assez philosophique, je pense notamment au labyrinthe sur le sol en plein milieu de la Cathédrale, un peu comme « un chemin de vie ».

Le samedi matin, on file au petit déjeuner, préparé par Anne, qui a aussi des chambres d’hôtes chez elle juste à coté de notre appartement!
Elle nous a chouchouté, et à voir le sourires des clients au petit déjeuner, nous n’étions pas les seules à être bien reçues.

Et puis on retrouve Amélie qui s’est occupée de nous organiser ce week end (de folie)! Petite visite du marché, direction le Grand Monarque,Hôtel 4**** où nous avons rendez vous avec chef Benoît Cellot, pour réaliser le traditionnel « pâté de Chartres » .

Je vous ai dit qu’il était 10h? Non?
Imaginez nous les mains dans la viande crue ! Quoiqu’il arrive nous étions très appliquées !

Nous avons eu le plaisir de déjeuner dans la brasserie La Cour, de l’hôtel.
C’était aussi beau que bon!

Le « Paris – Chartres » était vraiment très bon, mais coup de cœur pour le Soufflé au Grand Marnier, la spécialité du chef, une folie pour vos papilles !

Les aventures, continuent, nous nous séparons en 2 groupes, l’objectif était de rejoindre le Château de Maintenon, avec deux moyens de transport différents: le canoë & le vélo électrique!
Je pars avec Camille en vélo, je vous passe nos péripéties qui nous ont fait bien rire , nous sommes arrivées gelées mais ravies !
L’autre équipe a eu plus de chance, le soleil était avec elles !

Le Château de Maintenon est très joli mais ses jardins le sont encore plus !
L’Acqueduc de Maintenon est intimement lié au Château de Versailles.
L’histoire de Madame de Maintenon : Francoise d’Aubigné (dernière femme de Louis XIV) est simplement hallucinante !
Et puisque la bonne humeur est reine ce week end, c’est en faisant la voix de monsieur Stéphane Bern que nous passons ce moment avec notre guide ; Alice. Fou rire assuré !

On file découvrir l’Atelier Picol (je vous rappelle que je suis en mois sans alcool.. hein),où Kevin  Picol est maître vitrier, passionné par son travail (ou plutôt par son art) c’est absolument génial de découvrir le procédé de réalisation.

Une journée de dingue… C’est peu de le dire, nous décidons de faire simple et de dîner à l’appartement avant de partir à notre dernière activité, (et pas des moindres) : Chartres en Lumières.
Car si nous sommes là, ce week end en particulier c’est pour le lancement de cet événement! C’est un événement gratuit de mise en valeur du patrimoine par la lumière.
Chaque soir, du 27 avril au 12 octobre, de la tombée de la nuit à 1 h du matin, vous êtes invités à plonger dans un univers féérique musical haut en couleurs, en découvrant d’une manière atypique les sites incontournables du cœur de ville.

Dimanche, dernière journée sur le même rythme que la précédente !
Un petit déjeuner Royal chez Anne, suivit d’une visite guidée de la ville « Chartres au fil du temps », nous avions compris que cette ville avait une histoire fabuleuse et nous apprenons désormais qu’elle s’adapte très bien à la nouveauté , la ville s’est associée à des artistes de Street Art!
Et c’est juste génial!

Un Brunch dans un très joli lieu « Le Molière », pour faire simple : généreux et délicieux. Le moment parfait pour faire une pause, faire le point sur le week end, et apprécier une fois de plus la gentillesse des Chartrains.

On a enfin vu l’intérieur de la Cathédrale de jour, comment vous dire.. « Whaou »! C’est grand, très grand ! Après avoir vu la Crypte et L’intérieur, on visite les Combles!
On passe par la Tour Nord, pour longer le toit et monter dans les combles!
La Cathédrale est classée au patrimoine de l’UNESCO, elle a le plus grand ensemble de vitraux du 12e & 13e siecles (Aujourd’hui encore 80% des vitraux sont d’origine, c’est rare, très rare!). Elle a été construite au début du gothique, achevée en moins 26 ans (une prouesse à l’époque).

On termine notre journée par la visite de la maison Picassiette. Raymond Isidore a réalisé cette maison, en 29000 heures avec 15 tonnes de débris de vaisselles et verres multicolores.

Bilan, j’ai apprécié chaque instant!
Un grand merci à la ville de Chartres pour son accueil.
Vivre cela en si peu de temps c’était un pari fou, mais relevé haut la main (avec en moyenne 15 minutes de retard, tout de même !)

Ce week end à Chartres, c’était un mélange de découvertes, d’humour, de partage, de confidences, de douceur, d’émotions, de rire, de complicité… Le bonheur !

Alors, vous aussi vous êtes séduit par Chartres ? 

Vous aimerez aussi